Nos enregistrements

Retrouvez ici les enregistrements de nos précédentes prestations.


Innuendo

Une des pièces les plus célèbres du répertoire de Queen est au centre de ce splendide arrangement pour un orchestre symphonique de Marco Somadossi. En raison de sa difficulté technique, cet arrangement ne peut pas être interprété par toutes les formations, mais il procurera certainement, pour toutes les formations capables de l’interpréter, des émotions qui sont trop rares dans d’autres arrangements.

Source : https://www.scomegna.com/fr/innuendo.html#description-tab


Mary Poppins

Les arrangements musicaux de Mary Poppins du film sont réalisés par le compositeur américain Irwin Kostal, dont le palmarès s’étend de la direction d’orchestre à l’orchestration en passant par la composition. Il a grandement contribué aux adaptations sur grand écran de West Side Story et de La Mélodie du Bonheur. C’est encore lui qui prend en charge les réorchestrations et la direction de la nouvelle bande sonore de Fantasia en 1982, supprimée en 1990 au profit de l’ancienne. Pour Disney, il participe aussi à la création de L’Apprentie Sorcière et Peter et Elliott Le Dragon. Accordéon, banjo, piano, saxophones, guitare électrique, chœurs et grand orchestre : Irwin Kostal n’a pas lésiné sur les moyens. Jamais son sens de la démesure ne s’est aussi puissamment exprimé. Les guirlandes de bois, en arpèges, ne cessent de pailleter le film, dès l’arrivée de Mary Poppins, mais surtout dans la scène des dessins à la craie. Des fulgurances aux cordes avec la séance chorégraphiée de A Jolly Holiday (Quelle Jolie Promenade Avec Mary en vf), des glissandi de cors notamment dans la scène des pingouins, de nombreux segments de harpe, quelques traits de piccolo bien placés, des phrases de basson humoristiques pour représenter l’amiral Boom, par exemple, des sourdines judicieusement distribuées aux cuivres participent eux aussi à la féerie ambiante. La scène du manège, pailletée de célesta, de glockenspiel et de harpe, est d’une délicieuse délicatesse. La percussion est riche : timbales, grosse caisse, caisse claire, tambour de basque, wood block, cloches de vache, cymbales, triangle, glockenspiel, vibraphone, xylophone, tam-tam, carillon tubulaire. Les cordes sont relativement peu nombreuses mais, munies de sourdines, elles nimbent avec un velouté extraordinaire Stay Awake (Ne Dormez Pas en vf) et le début de Feed the Birds (Tuppence A Bag) (Nourrir Les P’tits Oiseaux en vf) avec des tierces de clarinettes puis des traits d’accordéon désarmants d’efficacité. L’opulence et le dynamisme musical ne retombent ainsi pas un seul instant. La musique accompagnatrice originale du film a été composée par les frères Sherman.

Source : https://www.chroniquedisney.fr/musique/1964-poppins-bo.htm